Les ventes en ligne à Noël : du pain béni pour les acteurs de l’e-commerce

La période festive de Noël approche à grands pas, et déjà les prestataires se frottent les mains. Mais plus que tout autre groupe, les entrepreneurs en ligne semblent être plus ravis que d’autres des intentions d’achats des usagers. Il semble bien que cette fois encore, ce sont les ventes en ligne qui auront le vent en poupe.

Le record de 2014 pulvérisé

Les attentats du 13 novembre dernier ont au moins eu « l’avantage » de pousser les consommateurs à se faire plaisir pendant les périodes de fêtes de fin d’année, comme pour exorciser les démons de la violence. En conséquence, la Fédération e-Commerce et Vente à Distance (FEVAD) prévoit une hausse significative des recettes sur internet. L’an passé, les ventes à Noël avaient atteint 11 milliards d’euros de recettes. Cette fois, la fédération table sur 13 milliards d’euros au moins d’achats et de cadeaux destinés aux petits et aux grands. Même si les montants dépensés risquent de baisser, le volume des transactions devrait augmenter d’au moins 16% à partir du début du mois de décembre.

Des ventes compliquées pour certains

Il ne faut pas pour autant conclure que tous les opérateurs seront logés à la même enseigne. Les entrepreneurs pure-players (qui possèdent une entreprise uniquement sur internet) ne profiteront certainement pas de cette  embellie. En effet, la croissance de ces acteurs de l’e-commerce est passée de 14 à 7% en un seul mois (entre septembre et octobre 2015). Même si une progression est attendue  pour la fin d’année, elle ne sera pas très significative. Dans le même temps, les baisses de revenus sont presqu’inéluctables pour les petits commerçants propriétaires de magasins et d’enseignes physiques. Ces établissements sont de plus en plus boudés par les clients, qui leur préfèrent la rapidité et l’intuitivité des sites e-commerce. D’ailleurs, plusieurs magasins tenteront de livrer les articles à domicile pour satisfaire le plus de clients possible. Au final, les enseignes qui possèdent des boutiques en plus d’un site e-commerce professionnels semblent être les mieux lotis dans cette quête de rentabilité.

Des chiffres qui devraient faire réfléchir

Les chiffres attendus pour cette fin d’année confirment bien une tendance à la hausse des ventes en ligne. On sait par exemple que 80% d’internautes qui préparent les fêtes de fin d’année utiliseront Internet. Dans ce conglomérat, près de 30 millions d’utilisateurs consacreront leurs dépenses sur le web en cadeaux. 56% de ces acheteurs se serviront probablement de leurs tablettes, et 50% de ceux qui utiliseront cet outil achèteront uniquement des jouets ou des jeux pour Noël. Les articles qui seront probablement prisés durant cette période de festivité sont les CD, les livres, les DVD, les jouets, et des articles high-tech. Enfin, 80% des internautes aimeraient se faire livrer à domicile ou dans un point-relais.

Pour les entrepreneurs e-commerce, la période de Noël sera probablement faste. Mais ils devront faire preuve d’une grande ingéniosité pour attirer les clients, en utilisant les promotions et les soldes notamment. Peut-être ce sont des animaux domestiques qui vous intéressent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
1 × 8 =