Dreadlocks : un style de coiffure significatif et distinctif

L’origine, la signification, la présentation ainsi que des astuces pour entretenir les dreadlocks, voilà ce que vous réserve cet article.

Effet de mode, culture ethnique,  signe de reconnaissance ou de dévotion religieuse, le style de coiffure dreadlocks fait couler beaucoup d’encre et ne passe pas inaperçu. Faisons un tour d’horizon sur cette coiffure et apprenons ensemble comment  l’entretenir.

Signification et origine

Dreadlocks signifie littéralement ‘Les mèches de la peur’ et est encore appelé en abrévié ‘Dreads’ ou ‘Locks’.  Ce sont des mèches de cheveux emmêlées naturellement, mais parfois formées par l’action humaine. Elles  sont portées par différentes cultures et groupes religieux ou idéologiques  de par le monde. Toutefois on l’identifie beaucoup plus à la culture Rasta en provenance de l’Ethiopie et de la Jamaïque.

C’est le style de musique reggae qui a grandement contribué à populariser les locks dans les années 1970 et l’a carrément transformé en une mode grâce à la popularité mondiale du chanteur reggae Bob Marley.

dreadlocks

Présentation générale des dreadlocks

Pour avoir des dreadlocks, vous pouvez soit les laisser pousser naturellement ou les former vous-même en tressant vos cheveux et en les peignant convenablement.

Il existe des dreadlocks fines et d’autres plus épaisses. Généralement c’est les femmes et les enfants qui optent pour des dreadlocks fines tandis que les hommes préfèrent celles plus épaisses. Toutefois ce choix de styles de dreadlocks selon le sexe n’est pas absolu.

Les cheveux crépus permettent  plus facilement de former des dreads, raison pour laquelle les noirs (ayant naturellement les cheveux crépus) sont ceux qui les portent le plus. Mais n’importe qui, de n’importe quelle race, peut arriver à former  des dreadlocks avec de la patience et du travail sur ses cheveux.

Comment les entretenir ?

Au début de la formation de vos dreadlocks, veillez à ne pas trop les toucher et les manipuler  car elles sont très fragiles. Après qu’elles aient commencé à bien se former, mouillez les chaque matin et lavez-les au moins 2  à 3 fois par semaine. Prenez toutefois la peine de les laisser sécher ou utiliser un sèche-cheveux pour ne pas laisser les moisissures s’y former.  Entretenez leurs formes allongées et rondes en les roulants dans la paume de votre main en partant de la racine. Vous pouvez aussi ajouter du bicarbonate à votre shampooing et utiliser du beurre de karité pour les huiler après séchage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 6 =